Road trip Moto Basses Alpes avec Paulo

Fermez les yeux et imaginez: vous, votre moto et les Alpes de Haute Provence. Une belle tentation, n’est-ce pas ? Et bien, Paulo se propose d’être votre guide le temps d’un article afin de vous faire découvrir la région.

– Nous sommes fin mai, le temps est au beau fixe et, comme de coutume dans ces cas-là, ma femme et moi n’avons qu’une hâte: celle de sortir la Hornet. Nous prenons la route et nous dirigeons vers un charmant village, L’Escale. Une première étape agréable durant laquelle nous rejoignons quelques motards. Pendant une très sympathique pause café entre amis, notre petit groupe s’agrandit. Nous avons débuté cette journée en duo et reprenons à ce moment-là la route à plus d’une vingtaine de motards. C’est un côté du monde de la moto dont je ne me lasserai jamais. Cette convivialité !

Etape suivante: découverte du Luberon
Nous décidons de prendre la direction de St Etienne les Orgues. Une route qui nous permet de longer la montagne de Lure. On a déjà vu pire comme toile de fond pour rouler, croyez-moi. Pour rejoindre le Luberon « Nord », la route est rapide et sympa. Ici, les paysages se succèdent et ne se ressemblent pas. Un vrai régal. Le vrai défi à ce moment-là est de ne pas céder à la tentation de poser le pied à terre sans cesse pour immortaliser toutes ces superbes vues.

Notre petit groupe a trouvé son rythme de croisière, avec une Harley pour mener la danse. Après tout, ne dit-on pas qu’il faut toujours faire passer le plus lent devant ? Je précise évidemment qu’il s’agit là d’une petite touche d’humour. Derrière la Harley, se trouve une 125cc. Cette dernière peut ainsi rouler en toute sécurité. L’étape suivante est le château Arnoux, suivi d’Aubignosc et enfin Cruis. Une chose est sûre, dans ce coin, les routes sont non seulement en bon état mais très jolies également.

Nous arrivons au village du Luberon
Ici, nous choisissons tout naturellement de rouler plutôt tranquille. Ce petit village le mérite bien.

Coup de coeur pour une librairie
Et oui ! Surprenant dans un road trip n’est-ce pas ? Et pourtant… Une fois que nous avons passé St Etienne les Orgues, nous avons roulé jusqu’à Banon. Il s’agit d’un tout petit bled accueillant. Et tout en haut du bourg, elle surgit, surprenant le voyageur de passage. La librairie Bleuet ! Sérieusement, si vous passez dans le coin, prévoyez une halte, vous ne serez pas déçu.
Outre cette atypique petite boutique, ne manquez pas de repartir avec un vrai trésor gastronomique: le fromage AOC de Banon, enveloppé dans sa feuille de châtaignier.

Au retour, nous prenons la route d’Ongles avec son célèbre et non moins impressionnant rocher qui surplombe littéralement la route. Ici, impossible de résister à la tentation. Je pose le pied à terre, dépose mon casque et attrape vite fait bien fait mon appareil photo.

Enfin, nous reprenons notre route en direction de Sigonce. Seul petit nuage noir de toute cette superbe virée. Nous avons dû gérer tout un tronçon débordant de graviers qui n’attendaient qu’une seule occasion de nous faire glisser.

Après ce passage peu reluisant, nous voilà de retour sur la nationale. Soulagement. Et là, retour au point de départ: L’Escale. Coup de chance, le village accueille une grande fête (voitures US et spectacle médiéval).

Et voilà, notre virée touche à sa fin. Nous décidons de rentrer, la chaleur aura eu raison de nous.

Laisser un commentaire