Au cœur de l’Atlas et du sud marocain

Découvrir de nouveaux horizons, goûter au dépaysement et se remplir les yeux de paysages exceptionnels, voilà ce que vous réserve un voyage à moto au sud du Maroc. Une aventure pleine de rencontres imprévues et enrichissantes sur les routes de l’Atlas.

Au départ de Marrakech, en direction du Haut-Atlas

Le Haut-Atlas marocain est une chaine montagneuse qui forme une frontière géographique de 750 km et qui offre au voyageur un relief varié. Hauts-plateaux, gorges, cols et vallées vous promettent un circuit riche et diversifié. Après une bonne visite de Marrakech qui mérite qu’on s’y attarde pour profiter de sa médina, de son architecture, de ses mosquées et de sa palmeraie, le moment est venu d’enfourcher la moto. Vous vous dirigerez vers Skoura et sa palmeraie habitée où il fait bon se restaurer. La route continue au pied du Haut-Atlas en direction de la vallée des Roses, une procession de villages berbères dont le climat sec convient à la culture des roses. Puis, à 1500 mètres d’altitude, voici Boulmane qui permet des points de vue sur la vallée du Dadès. À vos pieds s’étendent les champs d’arbres fruitiers qui font la réputation de la région. En roulant, le paysage change brusquement et vous traverserez les gorges du Dadès. Gorges, cascades et ruisseaux ajoutent aux formations géologiques remarquables. Une centaine de virages aller-retour assurent le côté sportif de la journée à moto. De là, descente vers les eaux chaudes des gorges du Todgha, admirable site fréquenté par les nomades berbères.

À moto vers le Sahara

La route rocailleuse avance vers le désert. À quelques kilomètres de Zagora, vous aurez le plaisir d’aller vous balader sur la dune au sable blanc de Tinfou, ou encore de vous émerveiller devant les poteries réputées de Tamegroute. Cette petite cité abrite la première bibliothèque du désert. Plus de 4000 manuscrits religieux et scientifiques dont certains datent du XIe siècle sont conservés dans ses murs. Ce circuit est un avant-goût du grand désert qui s’étend au Sud.

Vers les oasis et la fraîcheur

La ville d’Agdz vous ramène vers la verdure et la fraîcheur avec sa palmeraie renommée. En suivant le Draa, la route est bordée de palmeraies jusqu’à Ouarzazate qui s’étire sur 5 km de long. La ville se développe avec ses immeubles modernes en bordure du lac. L’industrie cinématographique connaît un regain d’activités et l’université qui se construit attire la jeunesse. Il faut absolument faire un détour par le Ksar d’Aît-Ben-Haddou, classé au patrimoine de l’Unesco. Ces habitations en briques crues, entourées de murailles sont typiques de l’architecture du sud marocain.

Routes de cols et retour à Marrakech

La route aux pieds de l’Anti-Atlas, massif montagneux du sud du Maroc vous projettera dans un univers minéral inoubliable. Jusqu’à Foum Zquid, les montagnes arides prennent des colorations ocres au coucher du soleil. Un souvenir à partager !

Route du retour

Sur la route du retour, le col Tizi-N-Test vaut presque à lui seul le déplacement. Vous éprouverez le grand plaisir de rouler sur plus de 200 virages pour atteindre la plaine fertile et verdoyante d’Asni. Peut-être aurez-vous la chance d’assister au souk hebdomadaire avant de rentrer à Marrakech.

Les virées à moto dans le sud du Maroc attirent les motards en désir de découvertes, d’exotisme et de beauté. Il est préférable d’éviter le plein été car les températures élevées deviennent inconfortables et porter un casque devient impossible, et seul le casque jet homologué devient supportable.

Documentez-vous avant le départ en consultant notre dossier: préparer votre voyage à moto.

Bon voyage !

Laisser un commentaire